Michael Ott LL.M., Rechtsanwalt (avocat allemand) en Allemagne, EPP Rechtsanwälte Avocats

Michael Ott LL.M.

Rechtsanwalt (avocat allemand)

Master 2 mention droit des affaires, spécialité juriste franco-allemand
Master of Laws (LL.M.)

Langues : allemand (langue maternelle),
français, anglais

Contactez-moi par email
ott@rechtsanwalt.fr

Contactez-moi par téléphone
FR +33 (0) 3 88 45 65 45
DE +49 (0) 7221 30 23 70

Bureaux
Michael Ott LL.M., Rechtsanwalt (avocat allemand) en Allemagne, EPP Rechtsanwälte Avocats
Bureaux

Compétences en
droit allemand

Icon Arbeitsrecht
Icon Vertrieb Wettbewerb Intellectual Property
Icon Prozesse Inkasso Sachverständigen Schiedsverfahren

Parcours

  • Etudes de droit allemand et français aux universités de Mayence et Dijon (parcours Juriste franco-allemand)
  • Formation pratique au sein de divers cabinets en droit des affaires spécialisés dans les affaires franco-allemandes à Francfort sur le Main et Paris ainsi qu’au sein d’un grand cabinet d’avocats international à Francfort sur le Main.
  • 2020 – 2022 stage professionnel (Referendariat) auprès du tribunal de grande instance de Mainz avec des stations à Francfort sur le Main et Paris
  • 2022 Inscription en tant que Rechtsanwalt (avocat allemand) au barreau de Fribourg en Brisgau
  • 2022 Entrée au Cabinet Epp
  • 2023 Inscription en tant que Rechtsanwalt (avocat allemand) au barreau de Strasbourg

Domaines d’activité

  • Conseil et accompagnement d’entreprises dans le domaine du droit du travail allemand
  • Conseil et accompagnement d’entreprises dans le domaine du droit de la concurrence allemand, notamment en matière de concurrence déloyale
  • Représentation des entreprises devant les juridictions allemandes

Publications

  • Publicités par mots clés : Google crée-t-il des nouveaux dangers pour les annonceurs ? (Keyword-Advertising: Schafft Google neue Gefahren für Werbende?) Kühl/Ott, WRP 2022, 1230
  • Droits des membres d’une association : Exemple de la proposition « résolution Qatar » au Bayern de Munich (Mitgliederrechte im Verein am Beispiel des „Katar-Antrags“ beim FC Bayern München) Ott, SpoPrax 2022, 463